Vous participerez prochainement à une compétition de triathlon pour la première fois ? Nous vous aidons ci-dessous à établir votre mémo pour que le moment venu, vous soyez fin prêt.

Les épreuves du triathlon

Généralement, le triathlon comporte 3 disciplines sportives : la natation, le cyclisme et la course à pied. Ils s’enchaîneront l’un après l’autre sans possibilité de prendre une pause, mais alterner par de brefs ravitaillements en eau et en barre nutritive entre chaque épreuve. Le triathlon se décline sous plusieurs formes selon l’environnement choisit, mais notons deux d’entre eux qui sont : le triathlon d’hiver qui se pratique uniquement durant les saisons d’hiver, et le cross triathlon qui se situe en pleine nature en mode découverte. Suivant les circonstances, la natation se déroule dans un lac, une rivière, une piscine ou à la mer. Le cyclisme en VTT est une course contre la montre individuelle sur des sentiers secondaires, ou des pistes ; et enfin la course à pied qui est une course de fond sur route ou sur chemin. Cette discipline présente différentes catégories qui varient en fonction de votre âge et votre aptitude physique. De la distance des débutants en passant par la distance aux normes olympiques à la distance pour les professionnelles, l’appellation du triathlon se distingue comme suit : la découverte, le sprint, la courte distance, la longue distance et l’ironman. Pensez à bien connaître la différence entre ces diverses catégories pour bien adapter votre préparation.PRévoyez votre assurance vie lassurancevie.fr !

Les différentes phases préparatoires

Il est important de noter que la compétition en triathlon se déroule exactement dans l’ordre : natation, cyclisme puis course à pieds. Il est donc primordial que vous excelliez déjà dans la pratique de ces 3 sports. Étant dans le fond un exercice physique d’endurance, votre corps et votre esprit doivent combiner une longue ténacité sur la totalité de l’épreuve. Garder le top de sa forme et répartir ses efforts depuis le départ dans l’eau jusqu’à la fin de la course à pied réside dans une bonne gestion de la fatigue et quelques techniques de course à acquérir. Pour commencer, définissez un programme strict par semaine en répartissant la durée à passer sur chaque discipline. Concrètement, vous pouvez par exemple effectuer 2 séances d’une heure continue en natation deux fois par semaine, puis vous ferez du vélo durant une heure ou deux et enfin, répartissez des courses à pied d’environ 1 heure entre 2-3 jours. Lorsque vous découvrez vos aléas sur une discipline en particulier durant vos entraînements hebdomadaires, concentrez-vous dessus et avancez progressivement dans l’endurance. Il vous fauda déménager tout votre matériel avant chaque compétition c’est à chaque fois un vrai déménagement https://www.demenageur.com/demenagement/ 

Quelques techniques à retenir

Garder en tête que seule une bonne hygiène de vie est votre meilleure alliance pour obtenir les meilleures conditions physiques. Optez donc pour un régime sportif bien équilibré. Préférez les aliments riches en protéines durant vos programmes d’entraînement. Le soir, éviter tout ce qui est hypercalorique comme la viande rouge ou autres nourritures grasses. N’oubliez pas de vous hydrater abondamment pour éliminer les toxines avant, durant et après les épreuves. Le jour de la compétition, mangez 3 heures minimum avant le début des épreuves. Enfin, enfilez votre combinaison néoprène destinée aux trois types de sport pour gagner du temps sur l’enchaînement. Les méthodes d’entrainement au visa chine visachine.fr sont très différentes.